Axe 1 - Biologie des agents infectieux émergents

Date de mise à jour : 21 novembre 2013

L’objectif de ce premier axe est de caractériser quelques déterminants potentiels de l’émergence et de décrire la dissémination de certains pathogènes emblématiques d’animaux et de plantes. Les pathogènes utilisés comme modèle dans cet axe sont brièvement décrits ci-dessous. Les objectifs spécifiques à chaque modèle sont précisés.

(BGPI, CMAEE, PVBMT)

Télécharger la synthèse de l'Axe 1

Modèle 1 -  Tomato yellow leaf curl virus (TYLCV) : le TYLCV est un virus invasif, originaire du Moyen Orient qui a émergé sur tous les continents. Il est responsable de la maladie virale la plus grave sur la tomate. Les objectifs spécifiques pour ce modèle étaient (i) d’évaluer son potentiel d’évolution par recombinaison et par réassortiment et (ii) de caractériser en conditions naturelles et expérimentales des traits biologiques de deux de ses souches en vue de paramétrer un modèle de prédiction de l'évolution à long terme de leur dynamique de coexistence.

Modèle 2 - Plum pox virus (PPV) : le PPV est responsable de la plus grave maladie virale des arbres fruitiers à noyau. Il a été disséminé au niveau mondial et est considéré comme un virus de quarantaine en France. L’objectif spécifique pour ce modèle était de modéliser son développement épidémique.  

Modèle 3 - Xanthomonas citri pv. citri : cas d’une bactérie à transmission aérienne peu polymorphe. Le développement d’outils moléculaires discriminants et l’épidémiologie moléculaire de ce pathogène émergent en Afrique doivent permettre de répondre à des questions d’épidémiologie à l’échelle locale et à l’échelle régionale. Différentes situations de nouvelles émergences décrites récemment en Ethiopie (2006), en Somalie (2008), au Mali (2008), au Sénégal (2011) et au Burkina-Faso (en cours de caractérisation) permettent de comparer des épidémies associées à des variants pathogènes et des groupes génétiques différents chez cette phytobactérie.

Modèle 4 - Virus de la PPR (peste des petits ruminants) et virus de la maladie de Newcastle : étude de la phylogéographie et de la phylogénie de deux virus très liés à la mobilité animale commerciale dans un cas et de migration saisonnière dans l’autre. Télécharger la fiche "Un transfert  de technologie réussi pour le contrôle de la peste des petits ruminants"

Projets liés à l’ATP

- Contrat de collaboration avec la Société Gautier Semences sur la caractérisation de souches de TYLCV potentiellement contournantes des résistances anti-TYLCV chez la tomate.

- Collaboration avec l’ENA de Meknès pour le co-encadrement de thèses en alternance pour deux étudiantes marocaines, Sanae El Montaser et Zineb Belabess.

Animateur-trice : Michel Peterschmitt (BGPI) Geneviève Libeau (CMAEE)

Date de mise à jour : 21 novembre 2013

Cookies de suivi acceptés