Descriptif du projet

Les émergences et les crises sanitaires occasionnées mobilisent la communauté scientifique comme les décideurs. Les changements globaux seraient principalement à l’origine de ces émergences : modifications climatiques (changement de distribution des vecteurs), baisse de la biodiversité (faible résilience des écosystèmes aux invasions), modification des pratiques agricoles, accroissement des échanges commerciaux…Cependant, les déterminants sont encore mal connus et non hiérarchisés, ce qui pose des problèmes pour la construction de scénarios, l’épdémio-surveillance, les analyses de risques et la prise de décision.

Problème (s) à résoudre

Comprendre les mécanismes de l’émergence et en évaluer les risques nécessitent l’intégration de recherches allant de la biologie aux sciences de l’écologie et de l’évolution dans un contexte où les humains sont partie prenante et les sciences sociales mobilisées. L’ATP se concentrant sur la Méditerranée et pour des risques d’émergence concernant la santé animale, la  santé publique et la santé végétale.

Trois axes de recherche privilégiés

1 : La recherche des déterminants biologiques, écologiques, évolutifs, socio-économiques de l’émergence.
2 : L’émergence et la gestion de crise : des méthodes d’analyse scientifique des risques à la gestion profane des risques.
3 : La post-émergence, et en quoi la gestion des émergences (et crises) passées contribue à améliorer nos méthodes d’analyse de risques, de gestion de crises et d’épidémio-surveillance des émergences futures.

Voir le programme du séminaire de clôture

Voir les synthèses de chaque axe de recherche

Cookies de suivi acceptés